XS
SM
MD
LG
XL

COMMENT ÉVALUER LES COÛTS DES STAGIAIRES POUR VOTRE ENTREPRISE ?

24 SEPTEMBRE 2021
COMMENT ÉVALUER LES COÛTS DES STAGIAIRES POUR VOTRE ENTREPRISE ?
A2N vous conseille : COMMENT ÉVALUER LES COÛTS DES STAGIAIRES POUR VOTRE ENTREPRISE ?

S’entourer de nouvelles recrues encore en études permet d’apporter un vent de nouveauté dans votre entreprise, de transmettre votre savoir, votre savoir-faire et inspirer de futures carrières.
Sachez que vous avez tout intérêt à faire appel à cette jeune main d’œuvre dont le coût est mineur, mais dont la valeur ajoutée peut être bien réelle ! Cependant, si vous désirez accueillir une nouvelle recrue au sein de votre entreprise, il faut d’abord que vous ayez les clés pour appréhender les différentes modalités et estimer son coût.

Voilà pourquoi aujourd’hui A2N vous donne les pour clarifier la situation avant de signer toute convention.

Le stage est gagnant/gagnant : l’étudiant en stage pourra bénéficier d’une mise en situation professionnelle sur plusieurs semaines ou mois, tout en apportant sa pierre à l’édifice de votre activité.

▶ Si le stage a une durée inférieure à 2 mois, alors aucune gratification n’est demandée et vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

▶ Si le stage a une durée supérieure à 2 mois (soit 44 jours à 7 h/jours) ou à 309 heures travaillés, consécutivement ou non, dans une même année, alors vous avez l’obligation de mettre en place une gratification. La gratification minimale est alors de 3,90 €/heure net.

Cette base minimum signifie que ni vous, ni le stagiaire, n’aurez à payer de cotisations sociales. Mais si la gratification excède ce minimum alors les charges sociales seront calculées sur la base excédentaire. Sachez que vous êtes également libre de rémunérer votre stagiaire sur la base réelle des heures travaillées ou par un lissage sur la durée totale du stage. Les cotisations sociales seront simplement calculées en conséquence, sur la partie dépassant 3.90 € de l’heure.

À savoir : Tous les stagiaires (même les stagiaires de moins de 2 mois) doivent dorénavant bénéficier de tickets restaurants (ou repas à la cantine) si l’entreprise en propose. Ces avantages ne sont pas compris dans la gratification. Ils bénéficient également de la prise en charge des abonnements aux transports publics pour le trajet « domicile-lieu de stage ».

#comptable #comptabilité #expertisecomptable #cabinet #conseil #astuce #Recrutement #stagiaire
Partager cet article

Nos Actus, conseils & blog

La cotisation foncière des entreprises

13 JANVIER 2022

Entrepreneur aguerri ou jeune créateur d’entreprise vous avez certainement entendu parler de la CFE. Le cabinet A2N vous propose un petit zoom sur cette cotisation afin de savoir à quoi elle sert et ce qui se passe pour les entreprises qui en sont redevables en 2022 !

Qu’est ce que la CFE ?

Votre attention s’il vous plait, nous déclarons le bal des acronymes ouvert !

CFE signifie « Cotisation Foncière des Entreprises ». Avec la CVAE (Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises), elle fait partie de la CET (Contribution Economique Territoriale).

Toutes les personnes physiques ou morales exerçant une activité professionnelle non salariée y sont soumises.

Pour faire simple, la CFE est un impôt versé aux collectivités locales, dont sont redevables les entreprises installées sur un territoire donné. Et son montant est fixé en fonction du taux en vigueur sur le territoire donné et la base d’imposition à laquelle est soumise l’entreprise en question.

Qui est redevable de la CFE ?

Toutes les entreprises, quels que soient leur régime d’imposition et leur forme juridique sont redevables de la CFE dès lors qu’elles réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 5000€.

Vous êtes aussi concerné par la CFE si vous :

  • Effectuez un activité professionnelle non salariée habituelle. 
  • Effectuez une activité de location ou de sous-location lorsque vous réalisez un chiffre d’affaires d’au moins 100 000€

Il existe des entreprises qui sont exonérées de cette cotisation foncière :

  • Les collectivités publiques (services publics)
  • Les exploitants agricoles
  • Les établissements privés d’enseignement
  • Des activités à caractère social
  • Et autres : professeurs, chauffeurs de taxis,…

Quel est le montant minimum de la CFE en 2022 ?

Les chiffres du montant minimum de la cotisation foncière 2022 sont compris entre 224 et 6 942 €. Pour savoir le votre, il faut comprendre le montant de votre chiffre d’affaires. Renseignez vous sur votre montant minimum dès que possible pour ne pas avoir de mauvaises surprises !

Quand payer la taxe CFE ?

Attention à la date ! Chaque année, le montant de cette imposition doit être payée au plus tard le 15 décembre.

Si vous avez un montant CFE supérieur à 3000€ vous devez régler le versement en deux fois :

  • La moitié du montant de la CFE, au plus tard le 15 juin
  • Le solde du montant de la CFE, au plus tard le 15 décembre

Comment payer la taxe CFE ?

Pour payer votre cotisation, vous pouvez payer en ligne dans votre espace professionnel sur le site officiel des impôts, vous pouvez opter pour un prélèvement mensuel ou pour un prélèvement à échéance. À vous de choisir votre option préférée !

 

Lire la suite

LA RELATION ENTRE LA FISCALITÉ ET LA COMPTABILITÉ

07 JANVIER 2022

Qui dit nouvelle année, dit nouveaux projets ! Votre résolution est de lancer votre propre entreprise ? Vous avez bien raison ! Donc on va vous parler aujourd’hui, d’un sujet très important qu’il ne faut pas oublier dans sa gestion, et qui peut vous apporter de mauvaises surprises si ce n’est pas respecté : la relation entre fiscalité et comptabilité. 

Comme une relation amoureuse, la relation entre comptabilité et fiscalité est à la fois simple et complexe. Pour résumer, la comptabilité existe pour montrer la situation financière d’une entreprise et la fiscalité en a besoin pour déterminer les impôts et les taxes.

 

Une relation complexe

Chaque entreprise doit respecter le droit fiscal et le droit comptable. Souvent les traitements comptables et fiscaux convergent, mais parfois ils n’appliquent pas les mêmes traitements. Mais comment respecter le droit fiscal et le droit comptable ? L’entreprise doit alors appliquer certains ajustements en fin d’exercice… oui on sait, c’est compliqué (mais on est là pour ça !).

 

  Quels sont les ajustements ? 

  • Déduction des produits non imposables, crédit d’impôt et report des différents déficits fiscaux
  • Réintégration des charges non déductibles fiscalement.

Avec ce calcul, on obtient le bénéfice imposable. 

 

 Pour comprendre : Bénéfice imposable = résultat comptable + réintégrations - déductions

 

L'experte comptable : la superhéroïne ? 

 Un seul mot d’ordre : le résultat fiscal doit être fiable. S’il s’avère ne pas l’être, des sanctions plus ou moins graves tomberont (redressement fiscal, amende, emprisonnement...) et c’est votre entreprise qui est responsable. De nombreux logiciels permettent de diminuer les risques d’erreur, mais il faut bien penser à les mettre à jour en fonction des dernières lois de finance. 
 

 À l’affût des évolutions : Les normes fiscales évoluent constamment. La comptabilité française se rapproche des normes comptables internationales (IFRS), cela entraîne de multiples modifications. Il est donc nécessaire de faire une veille régulière sur la fiscalité et la comptabilité, sans quoi l’entreprise n’aura plus de garantie de validité de son résultat fiscal. 

 

 Faire appel à un expert-comptable permet un gain de temps important ! Mais surtout, il faut éviter de passer à côté d’une nouvelle loi de fiscalité. C’est une solution privilégiée pour les entreprises n’ayant pas de comptable en interne. Ne vous inquiétez pas, le coût est vite rentabilisé par la sécurité juridique et la garantie d’avoir une comptabilité valide. 

 

C’est bon ! Vous êtes prêt à commencer cette nouvelle année.  

Lire la suite

QUID DE LA FACTURATION ÉLÉCTRONIQUE ?

10 DÉCEMBRE 2021

On en entend parler depuis pas mal de temps la facturation électronique arrive en France très prochainement !
Vous le savez sans doute, depuis le 1er janvier 2020 les entreprises sont déjà tenues d’envoyer leurs factures à destination du secteur public en format électronique.
Mais afin de lutter, notamment, contre la fraude à la TVA, la loi finance pour 2020 à prévu l’obligation future pour toutes les entreprises d’émettre des factures électroniques à leurs clients et de transmettre à l’administration fiscale un certain nombre d’informations relatives à ces factures. 

 

Un calendrier de déploiement progressif entre 2024 et 2026

En septembre 2021, une Ordonnance prévoit l’obligation légale pour les entreprises d’émettre des factures électroniques. La généralisation de ce dispositif sera étalonné entre 2024 et 2026 selon la taille de l’entreprise afin de garantir son bon fonctionnement. 

Voici l’échéance de mise en place : 

  • à compter du 1er juillet 2024, en réception, à l’ensemble des assujettis,
  • à compter du 1er juillet 2024, en transmission, aux grandes entreprises,
  • à compter du 1er janvier 2025 aux entreprises de taille intermédiaire,
  • à compter du 1er janvier 2026 aux petites et moyennes entreprises et micro-entreprises.

 

Cette obligation ne visera pas toutes les opérations. Elle sera obligatoire pour toutes les opérations entre assujettis établis en France. 
Par contre, l’obligation de transmission des données à l’administration concernera : 

  • les transactions avec des entreprises non établies en France
  • les transactions réalisées par un assujetti avec des non-assujettis

 

Les objectifs et avantages de la dématérialisation

1⃣ Simplifier la vie des entreprises grâce à l’allégement de la charge administrative et la diminution des délais de paiement

2⃣ Simplifier les obligations déclaratives en matière de TVA grâce à un pré-remplissage des déclarations. 

3⃣ Améliorer la détection de la fraude

4⃣ Améliorer la connaissance en temps réel de l’activité des entreprises 

 

Mais alors comment pourrez-vous déclarer ?  

L’ordonnance prévoit que les entreprises pourront librement choisir la façon dont vous pourrez effectuer ces déclarations : 

  • soit en passant par une plateforme de dématérialisation partenaire de l’administration 
  • soit directement au portail public de facturation qui s’appuiera sur la plateforme Chorus Pro
Lire la suite

COMPTABILITÉ ET CADEAUX DE NOËL, COMMENT ÇA SE PASSE ?

02 DÉCEMBRE 2021

L'air sent bon Noël et le sapin, les 3 premières cases du calendrier de l'avent sont ouvertes, il est peut-être temps de penser aux cadeaux de Noël ! En effet, à l'occasion des fêtes de fin d'année, il n'est pas rare que des entreprises souhaitent faire des cadeaux à leurs salariés ou leurs enfants. Si vous aussi vous avez envie de jouer le Papa Noël, il est tout à fait possible de passer ces cadeaux dans la comptabilité de votre entreprise, mais la loi encadre la déductibilité de ces cadeaux de fin d'année. Aujourd'hui, l'équipe A2N vous aide à tout comprendre ! 

 

Comptabiliser et déduire fiscalement les cadeaux de Noël, c'est possible ! 

Que ce soit des cadeaux ou des bons d'achats que vous offrez à vos salariés, il vous est possible de les déduire fiscalement du résultat de l'entreprise tant que la dépense n'est pas exagérée.
Les cadeaux ou bons d'achats que les employeurs ou CE des entreprises de plus de 50 salariés  sont en principe considérés comme des avantages en nature. Les cadeaux sont ainsi traités comme un complément de rémunération du salarié, et sont donc soumis aux cotisations sociales salariales et patronales, à la CSG-CRDS et à l'impôt sur le revenu.

Cependant, nous sommes d'accord avec vous, un cadeau de Noël qui cache un petit tas de charges sociales et d'imposition, n'est pas vraiment un cadeau... 

 

Il y a donc un mais... 

L'URSSAF considère Noël comme un événement pour lequel l'exonération des cotisations sociales est possible dès lors que le montant du ou des cadeaux ou bons d'achats n'excède pas 171 € par salarié.

Si ce plafond est respecté, il ne sera pas non plus soumis à l'impôt sur le revenu pour les salariés.

Les frais de ports et honoraires d'émissions seront par contre taxés à la TVA quoi qu'il arrive.  

Si les cadeaux sont destinés aux enfants de vos salariés, ils sont également exonérés tant que le plafond ne dépasse pas 171 €, et ce, jusqu'à leur 16 ans révolus.  

À noter : Les chèques cadeaux culturels bénéficient d'un régime particulier ! L'exonération est possible quel que soit le montant. Par contre, les bons d'achats destinés à l'achat de produits alimentaires courant ou de carburant ne bénéficient pas de cette exonération.

 

Et pour la TVA ? 

Seuls les cadeaux de faibles valeurs (dont la valeur ne dépasse pas 65 € TTC par objet, par bénéficiaire et par année civile) ouvrent le droit à une déduction de TVA. 

À noter : Si vous avez tendance à gâter vos salariés, et donc si plusieurs biens sont offerts au cours d’une même année, c’est la valeur totale sur l’année par destinataire qui est à prendre en compte. Le total sur l'année ne doit alors pas excéder 65 €.

 

Le conseil en plus ! 

N'hésitez pas à tenir un tableau qui résumera la valeur globale des cadeaux offerts à chaque salarié. Vous pourrez ainsi avoir une vue plus claire sur les seuils en matière d'exonération et il pourra vous être également utile en cas de contrôle social ou fiscal. 

Toutes ces règles sont également applicables aux cadeaux que vous feriez éventuellement à vos clients et fournisseurs. 

 

Rien d'officiel n'a encore été publié, mais un projet de loi pour cette année porterait le montant maximum permettant de bénéficier de l'exonération des cotisations sociales de 170 € à 250 € par salarié. 
Nous vous tiendrons au courant dès que la nouvelle serat officielle. 

 

Lire la suite

QUELLE EST LA MISSION D'UN EXPERT COMPTABLE ?

22 OCTOBRE 2021

// LE SAVIEZ-VOUS ?

Un expert-comptable n’est pas chargé uniquement de votre comptabilité ! 

Les gens pensent souvent que l’expert-comptable ne s’occupe que de la gestion de la comptabilité, de l’établissement des déclarations fiscales et de la réalisation des comptes annuels. Mais sachez que nous avons plus d’une corde à notre arc ! 

En règle générale, un expert-comptable est là pour vous accompagner dans votre aventure entrepreneuriale de façon globale. Vous pouvez donc compter sur lui pour beaucoup de choses : 

ÉTABLIR LES ÉTATS FINANCIERS DE VOTRE ENTREPRISE : 
(C’est la partie sur laquelle il est bien sûr le plus attendu)

- Comptes annuels
- Enregistrement des opérations comptables
- Déclarations fiscale et sociale 
- Révision comptable 

Ces huit ans d’études lui confèrent le savoir ultime pour veiller à la bonne tenue de vos comptes et réduire considérablement les risques d’erreurs et donc de sanctions de l’administration fiscale.

VOUS ACCOMPAGNER DANS LES PRÉVISIONS DE VOTRE ENTREPRISE  : 

Il peut intervenir dès la création de votre entreprise pour établir les comptes prévisionnels qui vous aideront à étudier la rentabilité de votre activité . En tant que professionnel de la comptabilité, il est le plus qualifié pour vous fournir les différents ratios et vous donner toutes les cartes pour prendre vos décisions stratégiques à venir. 

VOUS PERMETTRE DE DÉBLOQUER DES FINANCEMENTS : 

Vis-à-vis de vos partenaires financiers potentiels, l’expert-comptable apporte plus de crédibilité à vos comptes prévisionnels. D’autant plus si c’est votre première expérience, vous avez alors beaucoup moins de légitimité que lui dans la prévision de l’activité de votre future entreprise.

VOUS CONSEILLER SUR LES PLANS ADMINISTRATIFS, JURIDIQUES ET SOCIAUX : 

Forme juridique, régime fiscal, tout ça est flou pour vous ?
L’expert-comptable vous aide à y voir plus clair dans tout ça en vous apportant de précieux conseils dépendants des caractéristiques de votre projet. Il peut même vous décharger de toutes les formalités administratives de création !

Et en bonus : il est toujours bien informé sur les aides à la création ou la reprise d’entreprise. 

VOUS ACCOMPAGNER DANS LE DÉVELOPPEMENT DE VOTRE ENTREPRISE :

Il vous épaule dans tous les événements qui nécessitent des formalités juridiques (longues, pénibles et difficilement compréhensibles par le commun des mortels ) parmi lesquelles : 

- Modification de forme juridique 

- Augmentation du capital social 

- Transfert de siège social 

- Nomination d’un nouveau dirigeant

- Fusion, acquisition, reprise... 

JOUER UN RÔLE DE CONSEILLER FINANCIER : 

Grâce à ses connaissances pointues en analyse et gestion de trésorerie, il peut vous accompagner dans toutes prises de décisions stratégiques pour prévenir les risques et les difficultés financières. 

En d’autres termes, vous avez tout intérêt à faire appel à un expert-comptable et à faire de lui votre copilote, car il est, et sera toujours, un collaborateur de premier ordre dans le bon déroulement de votre activité et de votre parcours de chef d’entreprise.

#comptable #comptabilité #expertise-comptable #cabinet #lesaviezvous #conseils

Lire la suite

LES RÈGLES DE LA NUMÉROTATION DES FACTURES

21 MAI 2021
LE COUP DE POUCE A2N Il y a de nombreuses mentions obligatoires garantissant la validité d'une facture. Parmi ces mentions obligatoires, légales, non négociables, obligées, pas le choix, attention à vous... il y en a une sans doute insoupçonnée : la numérotation !! ▶ Elle doit apparaitre sur toutes les factures, factures d'acompte, factures de situation ou encore les avoirs, car elle permet à l'administration fiscale de pouvoir identifier les fraudes en garantissant que chaque vente a bien été déclarée. ▶ Elle est régie par l'article 242 nonies A de l'annexe... On vous l'explique ! La numérotation se définit comme un numéro UNIQUE basé sur une séquence CHRONOLOGIQUE, CONTINUE et SANS RUPTURE. C’est-à-dire que les numéros doivent se suivre et ne doivent pas observer de trou au risque d'éveiller les soupçons d'une éventuelle cachoterie à l'administration française : par exemple F-01, F-02, F-03... À savoir ‍♀: vous pouvez si vous le souhaitez, changer votre format de numérotation à chaque début d'exercice à condition de bien faire le changement avant d'éditer votre première facture. Et si vous voulez être aiguillé, conseillé, et vous débarrasser de tous ces petits tracas comptables et administratifs, A2N Expertise met à votre disposition une équipe de SUPER comptables jeunes, dynamiques, et hautement qualifiées !! #comptable #comptabilité #cabinetcomptable #coupdepouce #astuce #conseil #Facturation
Lire la suite

//4 RAISONS DE FAIRE DE VOTRE EXPERT-COMPTABLE VOTRE MEILLEUR AMI !

14 AVRIL 2021
Spécialiste en comptabilité, la team A2N est une équipe de professionnelles qui accompagne votre entreprise dans la gestion comptable, financière et administrative . Nous sommes des touches-à-tout polyvalentes et vos meilleures alliées : ▶ Pour le suivi de la comptabilité : Exécution des comptes annuels, examen limité des comptes annuels et établissement des résultats approchés tout au long de l'année pour vous permettre de piloter au mieux votre entreprise. ▶ Pour les conseils avisés : Nous intervenons au moment de la création de votre structure pour vous aider à choisir un statut juridique et à faire les démarches administratives . Nous détenons également toutes les clés pour vous accompagner au quotidien dans toutes vos décisions stratégiques afin de vous permettre de gagner en compétitivité . ▶ Pour l'accompagnement juridique : Nous vous épaulons pour les actes juridiques simples tels que la rédaction des statuts, le transfert de siège social, la cession de parts, les assemblées générales... . ▶ Pour la gestion sociale : Le social tient une place prépondérante dans la performance de l'entreprise et l'ensemble des activités sociales à réaliser chaque mois est à la fois colossale et important . Nous pouvons intervenir pour la rédaction des contrats de travail , l'établissement des bulletins de paie ou encore la déclaration des charges sociales. Le tout avec le sourire et beaucoup de bonne humeur évidemment !! Notre but ? Vous épauler et vous accompagner pour vous rendre la vie plus facile et vous faire gagner du temps afin que vous puissiez vous concentrer sur VOTRE business ! #comptable #comptabilité #cabinetcomptable #ExpertiseComptable #ConseilsComptables #GestionSocial
Lire la suite